Parcours d'art : Jean Amado dans quatre lieux d'Aix en Provence Imprimer Envoyer
Un travail de galerie sur plusieurs années
Jeudi, 15 Mai 2008 22:43
jean_amado_atelier.jpg
l'Atelier de Jean Amado, tel qu'il est conservé, route d'Avignon, près de Celony, mai 2007

Du 5 juin au 2 août 2008, une rétrospective du travail du sculpteur JEAN AMADO (1922-1995) rassemble des dessins, des bronzes et des sculptures de moyenne dimension comme "Le Départ" et "Tout mis sur le dos" dans la galerie de la rue du Puits Neuf . Simultanément, un Parcours dans la ville, trois autres lieux du Pays d’Aix accueillent des sculptures monumentales d’Amado : le grand Jardin du Jas de Bouffan, les abords de l’Atelier de Cézanne et le Parc du Centre culturel de La Baume/ les Aix.

Un catalogue d’une quarantaine de pages comportant des reproductions des oeuvres qui figurent dans ce "Parcours dans la ville" ainsi qu'un dépliant mentionnant l'histoire et la situation actuelle des oeuvres d’Amado figurant sur le territoire du Pays d’Aix sont édités. Un article mis en ligne en juin 2008 sur le site Rue 89 / Marseille a rencontré 5.369 visiteurs.

 

Après le décès de Jean Amado survenu en octobre 1995,  dans le prolongement des expositions de 1997 qui réunissaient déja trois lieux - le Pavillon de Vendôme, la Cité du Livre et la Galerie du Cg 13 sur le Cours Mirabeau - il a paru indispensable de composer à propos de Jean Amado un nouveau Parcours d'art dans la ville d'Aix-en-Provence.

         

Des sculptures monumentales, des dessins et des bronzes sont réunis pour l'itinéraire de cette exposition en quatre volets qui permet de visiter des sites libres d'accés au public. Le Jardin du Jas de Bouffan, les abords de l'Atelier Cézanne et le grand parc boisé du Centre Culturel de la Baume-les Aix sont investis par une douzaine de sculptures monumentales d'Amado. A quoi s'ajoute l'exposition de pièces de dimension plus réduite préparée dans la galerie de la rue du Puits Neuf.

Le premier atelier de Jean Amado, Cours d'Orbitelle en
Le premier atelier de Jean Amado, Cours d'Orbitelle en 1949.  Sur cette photographie publiée dans le catalogue "10 céramistes aixois autour des années 50" on reconnait Carlos Fernandez, Jean Amado et son épouse Jo.


Insérer le travail de Jean Amado dans les pas de Cézanne reste paradoxal. Pour dire vrai, le peintre de la Sainte Victoire ne faisait pas partie de l'imaginaire de ce sculpteur dont les références personnelles ne relevaient pas de l'art des musées. Des points d'ancrage qui relèvent d'un autre registre - par exemple l'art des Dogons, certains sites archéologiques de la Méditerranée comme Petra, ou bien la perception qu'avait Amado en face de lieux comme les Mées, les calanques de Marseille,  la falaise du village de Lauris et la silhouette des Baux de Provence - stimulaient les métamorphoses de sa création. En revanche, situer précisément Amado dans l'histoire récente de sa ville natale, rappeler que ce sculpteur a composé de nombreuses fontaines pour plusieurs places et villes de l'hexagone, accueillir les travaux de Jean Amado dans des jardins ou des parcs correspond aux visées profondes de son oeuvre.

fontain_cardeur-sculpture_jean-amado.jpg
La fontaine des Cardeurs, Aix en Provence.


Un dépliant de huit pages recense les oeuvres de Jean Amado présentes sur le territoire d'Aix. On rappellera que plusieurs pièces sont implantées dans la proximité immédiate. A côté de pièces de grand prestige - la Fontaine de la Place des Cardeurs et celle qui se trouve près de la nouvelle synagogue en Zone Sextius-Mirabeau, "Le Sarconaute" et "Le Pousseur" installés derrière l'amphithéatre de la Verrière dans la Cité du Livre - on aperçoit la trame d'un second itinéraire dans la ville pour que le promeneur et le touriste puissent appréhender des sites et des pièces moins connus : le décor polychrome du restaurant Malta de la Place des Tanneurs, le bas-relief du hall de l'Ecole Grassi, le mural de l'ancien Relais du Soleil sur la route de Celony, la fontaine de l'immeuble La Reynarde en contrebas de l'avenue Calendal, le fronton en acier corten qu'on apercevait sur le porche du Lycée Vauvenargues ainsi que le point de fraîcheur de la sculpture qui ponctue le jardin intérieur de la librairie Vents du Sud.

Le texte du catalogue rappellera que Jean Amado entretint une relation relativement heureuse avec sa ville. On identifiera mieux la maison où il vécut jusqu'en 1953, la grande bastide arborée du Cours d'Orbitelle où vivaient ses parents. Deux personnes liées à l'histoire de l'art d'Aix-en-Provence ont grandement contribué aux débuts de sa carrière. En tout premier lieu, Emilie Decanis (1881-1955) qui lui apprit l'art de la céramique au coeur d'un groupe d'artistes où l'on retrouve des personnages comme René Ben Lisa, Carlos Fernandez, Georges Jouve, Philippe et Frédéric Sourdive, Daniel Beaudou, Léonie et Jean Buffile. Dans un second temps, on évoquera le rôle crucial de Fernand Pouillon (1912-1986) qui vivait à Aix dans le milieu des  années 50 et qui offrit à Jean et Jo Amado la possibilité de travailler sur les grandes échelles de ses projets architecturaux, sur le Vieux Port de Marseille ainsi que dans les grands immeubles qu'il construisait en Algérie.

La céramiste Emile Decanis (1881-1954) qui facilita les apprentissages de Jean Amado. Photographie extraite de
La céramiste Emile Decanis (1881-1954) qui facilita les apprentissages de Jean Amado. Photographie extraite de "10 céramistes aixois autour des années 50".

 

A quoi s'ajoutent les nombreuses commandes publiques ou privées déja citées ainsi que la grande exposition organisée dans le jardin du Pavillon de Vendôme en 1973. Assez vite, trois années après sa première exposition parisienne de 1970 dans la Galerie Jeanne Bucher, obtenue grâce à l'appui de Jean Dubuffet, la Ville d'Aix avec son conseiller municipal chargé de la Culture Pierre Gay qui s'associa au projet du Pavillon de Vendôme, ou bien le Relais Culturel de Charles Nugue, ont mesuré l'importance et l'acuité de la présence de Jean Amado dans la cité de ses origines. Dans le groupe de ses proches amis aixois, on ne manquera pas de se souvenir de la présence de Georges Duby qui écrivit plusieurs textes à son propos.



sculpture_jean_amado.jpg
Sculpture de Jean Amado "Le doute et la pierre" 200 x 335 x 122 cm

 

CALENDRIER des expositions et liste des sculptures présentées.

Galerie Alain Paire, exposition du 5 juin au 2 août : Bronzes, dessins et petites sculptures. Vernissage le jeudi 5 juin, à partir de 18 h.

Dans le Parc du JAS DE BOUFFAN, du 7 juin au 31 août. Vernissage le samedi 7 juin, à 12 h.

"Le doute et la pierre" (1984) ciment de basalte ocre rouge (dimensions 200cm x 335 x122/129 éléments/2500 k).

"Passage" (1992) ciment de basalte gris ocre rouge (171 x 280 x 73/95 éléments/2000 k).

"Degrés vertigineux" (1991) ciment de basalte gris ocre rouge (180 x 280 x 80/104 éléments/2300 k).


Dans le jardin de l'ATELIER CEZANNE, du 7 juin au 31 août. Vernissage le samedi 7 juin, à 11 heures.

"Bogue" (1980) ciment de basalte ocre rouge (118 x 195 x85 /56 éléments /1200 k).

"Le gardien" (1971) ciment de basalte gris + acier (80 x 220 x 53/21 éléments/440 k).

"Manège" (1993) ciment de basalte gris ocre rouge (100 x 157 x 63/33 éléments/500 k).

"La mama" (1972) ciment de basalte cuit (73 x 200 x 117/22 éléments/450 k).

"Vaugeisha" (1971) ciment de basalte ocre rouge socle sculpté (74 x 72 x 45/10 éléments/114 k).

"Château d’ocre" (1979) ciment de basalte ciré ocre (43 x 70 x 42/19 éléments/autour de 100 k).


Dans le parc du Centre Culturel de LA BAUME les Aix, 1770 chemin de la Blaque, du 28 mai au 30 août. Tél. 04.42.16.10.30 . Le mercredi 28, à 19 h 30, conférence d'A.Paire à la Baume à propos de "Jean Amado, sculpteur"

"Le giron minéral" (1992) ciment de basalte gris ocre rouge (140 x 295 x58/61 éléments/1200 k).

"A la limite" (1989) ciment de basalte ocre rouge (100 x 230 x 210).

"Embarquement immédiat" (1990) ciment de basalte gris et éléments plomb (55 x 85 x 37/10 éléments/104 k).

Dépliant de l'exposition Jean Amado, Parcours d'art// Aix-en-Provence du 28 mai au dimanche 31 Août 2008

pdf Telecharger ici le dépliant de l'exposition 942.41 Kb

amado_catalogue_expo_2008_front3.jpg

catalogue_expo_2008_interieurx570.jpg

 

Gazette

Antonin Artaud, Walter Benjamin, André Breton, Germain Nouveau, Simone Weil, La Pietà de Pourrières, des films de huit minutes sur la chaîne Mativi-Marseille

Choses lues, choses vues | Samedi, 22 Novembre 2014

News image

  Une image de Germain Nouveau, poète et mendiant, 1851-1920. Six chroniques de sept ou huit minutes, réalisées par François Mouren-Provensal, des films diffusés sur la chaîne Mativi-Marseille à propos du...

Lire plus

Aix-en-Provence, Fondation Saint-John Perse, Florian Rodari et les éditions de La Dogana

Choses lues, choses vues | Mercredi, 19 Novembre 2014

News image

Pour annoncer une rencontre samedi 22 novembre, à 16 h 30, Cité du Livre d'Aix-en-Provence, 8 rue des Allumettes, un entretien par mail, en compagnie de Florian Rodari. La Fondation...

Lire plus

La collection Jean Planque à Aix-en-Provence : petit éloge d'un accrochage

Jean Planque | Mardi, 18 Novembre 2014

News image

Jean Dubuffet, à gauche : Récit du sol, 1959 ; à droite : Continuum de ville, 1962. Chapelle des Pénitents Blancs, photographie Jean-Claude Carbonne, CPA.   Pour présenter la collection Jean Planque, simples...

Lire plus

André Breton et Claude Lévi-Strauss, Marseille/ New York

Choses lues, choses vues | Lundi, 17 Novembre 2014

News image

Portrait d'André Breton, dessin d'André Masson Sur ce lien, chaîne Mativi-Marseille, cf un film de sept minutes André Breton / Villa Air Bel. Depuis mars 1941 jusqu'au milieu des...

Lire plus

Quatre entretiens, Kamel Daoud, Raymond Depardon, Emmanuel Laurentin et Pap Ndiaye sur la Web-Radio-Zibeline

Choses lues, choses vues | Jeudi, 13 Novembre 2014

News image

Kamel Daoud, Marseille, 28 octobre 2014, photographie de Marc Voiry   Sur ce lien, on trouvera un entretien réalisé pour la Web-Radio-Zibeline, en compagnie de Kamel Daoud. Lundi 27...

Lire plus

"Jean-Baptiste Sécheret Paysages", une exposition au musée de l'Isle-Adam

Choses lues, choses vues | Mercredi, 12 Novembre 2014

News image

Jean-Baptiste Sécheret, New York 2011-2012, peinture à la colle sur papier marouflé sur toile, 209×300 cm, collection particulière, Paris.   Une exposition consacrée aux paysages de Jean-Baptiste Sécheret, peintre et...

Lire plus

Depuis 1966, Jean de Gaspary et le couvent des Minimes de Pourrières

Choses lues, choses vues | Samedi, 8 Novembre 2014

News image

1966, une vue du couvent des Minimes de Pourrières. Cf dans le prolongement de cet article, sur ce lien, une chronique de Web-Radio Zibeline.  A propos de La Pietà de...

Lire plus

Germain Nouveau (1851-1920), poète et mendiant

Choses lues, choses vues | Vendredi, 7 Novembre 2014

News image

Germain Nouveau et l'un de ses proches, dans une rue d'Aix-en-Povence, carte postale éditée par Maïté Pin-Dabadie. Le tirage de cette photographie fut effectué un peu après le décès...

Lire plus

5 Juin 1912, Germain Nouveau envoie une carte postale à Ernest Delahaye

Choses lues, choses vues | Jeudi, 6 Novembre 2014

News image

A propos de Germain Nouveau, cf un film de sept minutes, sur ce lien, chaîne Mativi-Marseille. Sur cet autre lien, article Germain Nouveau, poète et mendiant. ------------------------------------------------------- Juin 1912....

Lire plus

Radio-Zibeline, chronique hebdomadaire

Choses lues, choses vues | Dimanche, 26 Octobre 2014

News image

  En novembre 2013, au terme d'un premier enregistrement qu'on retrouve sur ce lien, Marc Voiry, le responsable de Web-Radio Zibeline, m'a demandé d'imaginer une chronique hebdomadaire. Durée de...

Lire plus

Un livre déroutant : "Le Dépaysement / Voyages en France" de Jean-Christophe Bailly

Choses lues, choses vues | Jeudi, 23 Octobre 2014

News image

Photographie de Jacqueline Salmon parue dans un autre livre de J-C Bailly, "Rimbaud parti", éd. Marval , 2006.   Le défi et le pari du livre de Jean-Christophe Bailly,...

Lire plus

1894-1928 : Antonin Artaud et Marseille

Choses lues, choses vues | Lundi, 20 Octobre 2014

News image

Artaud dans le rôle de Marat pour le Napoléon d'Abel Gance (1927) Sur ce lien on peut visionner Antonin Artaud à Marseille, un film de huit minutes. Sur la chaîne...

Lire plus

Michel Fixot : une interprétation de la Pietà de Pourrières

Choses lues, choses vues | Samedi, 11 Octobre 2014

News image

  A propos de La Pietà de Pourrières et du Couvent des Minimes, cf. un film de sept minutes, sur ce lien, chaîne Mativi-Marseille. ---------------------------------------------- La composition en triptyque...

Lire plus

Chroniques et livres d'Alain Madeleine-Perdrillat

Choses lues, choses vues | Dimanche, 28 Septembre 2014

News image

Depuis juillet 2010 - un texte pour une exposition de Vincent Bioulès à Paris - Alain Madeleine-Perdrillat a confié au site de la galerie vingt-sept articles à propos de...

Lire plus

Un nouveau livre sur Eugène Atget

Choses lues, choses vues | Samedi, 27 Septembre 2014

News image

Eugène Atget, Boutique boulevard de Strasbourg, 1912. Pour qui a longtemps vécu à Paris, une amitié naturelle naît pour l'œuvre d'Eugène Atget tant cette ville conserve ici et là,...

Lire plus