1994-2013, les expositions de la galerie
Jean-Claude Hesselbarth, 1925-2015, un peintre proche ami de Jaccottet Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Dimanche, 17 Mai 2015 13:19
Hesselbarth_01

Jean-Claude Hesselbarth a quitté son épouse Liliane et ses amis le mercredi 13 mai 2015, il était âgé de 90 ans. Avec l'aide de Nicolas Raboud qui s'était chargé du choix des oeuvres et de l'accrochage, il avait inauguré à Grignan, le 4 avril, dans l'Espace d'art François-Auguste Ducros son ultime exposition. Cette exposition est visible jusqu'au 15 juin, elle est accompagnée par la publication d'un ouvrage titré Peindre au pays où fleurit l'étranger.Dans les pages 231-238 de la Revue de Belles Lettres (2014, 2)texte d'Amaury Nauroy, La ronde de nuit/ Hessel en son royaume. 

Jean-Claude Hesselbarth était"l'un des deux plus anciens amis" de Philippe Jaccottet. Publiée par Josée-Flore Tappy dans l'avant-dernière page d'un catalogue Jaccottet poète (Lausanne, 2005) une image qui fut composée en 1934 les associait : on aperçoit leurs silhouettes sur une photographie de fin d'année de classe primaire, ils ne sont pas encore rentrés au Collège de Lausanne. En 2012, alors que je faisais sa connaissance, Jean-Claude Hesselbarth m'expliquait que Philippe Jaccottet était presque toujours le premier de sa classe : il remportait les prix d'excellence, les notes d'Hesselbarth étaient beaucoup moins satisfaisantes.

Ces deux personnages se sont rarement perdus de vue : après l'école primaire, ils se sont retrouvés lorsqu'Anne-Marie Jaccottet fut avec quelques années d'écart étudiante dans la même Ecole de Beaux Arts qu'Hesselbarth. Après avoir longtemps séjourné plus au loin dans la campagne drômoise, Jean-Claude Hesselbarth et sa femme Liliane Annen se sont rapprochés d'Anne-Marie et Philippe Jaccottet : ils habitaient l'intra-muros du village de Grignan, leur maison de laRue sous les remparts est à quelques dizaines de mètres de celle des Jaccottet.

Lire la suite...
 
Don Jacques Ciccolini, des nuages, du silence et des rochers Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Vendredi, 04 Avril 2014 08:58
Don Jacques Ciccolini,
Don Jacques Ciccolini, Le rocher de Saint Eucher, 2010, Huile sur toile, format 158 x 102 cm

 

Prochaine exposition de Don Jacques Ciccolini, 30 rue du Puits Neuf, du 7 au 30 novembre 2013. Vernissage jeudi 7 novembre.  Cette exposition de Don Jacques Ciccolini sera l'avant-dernière des expositions de la galerie qui fermera définitivement ses portes fin 2013. Auparavant, du mercredi 13 novembre  au samedi 21 décembre, exposition chez Arteum / Châteauneuf-le-Rouge, en collaboration avec Christiane Courbon et Pierre Vallauri, "Alain Paire, 19 ans de Galerie".

 

 




*** Né à Paris en 1952, Don Jacques Ciccoloni entretient de solides attaches avec le Pays d'Aix. Son prénom signe des ascendances corses : ce peintre est un proche cousin de Félix Ciccolini, l'ancien bâtonnier et sénateur-maire d'Aix-en-Provence. Son atelier personnel est depuis la fin des années soixante implanté à Pertuis, ses étés se déroulent dans un village proche de Sisteron qui élargit la gamme de ses paysages de prédilection.

Depuis avril 2002, Don Jacques Ciccolini est enseignant de peinture à l'Ecole supérieure d'art d'Aix-en-Provence. Il connaît bien l'histoire récente de son Ecole, il se souvient volontiers  des cours à la fois non-directifs et rigoureux qu'y donnait autrefois Vincent Bioulès. Un contexte singulier - les grands refus, l'effervescence de la fin des années soixante - une époque déja lointaine hantent les premières décisions qui orientèrent son travail. Quand il commençait ses apprentissages, Don Jacques avait seize ans ; Vincent Bioulès était un trentenaire, à cette époque profondément impliqué dans l'aventure du mouvement support-surface.  

Lire la suite...
 
Peintures de Don Jacques Ciccolini, novembre 2013 Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Mardi, 21 Janvier 2014 09:13
Don Jacques Ciccolini
Don Jacques Ciccolini, Le massif de la Sainte Victoire,  huile sur toile, 74 cm x 112 cm, 2013.

 

Il y eut tout d'abord, c'était pendant le printemps de 2010, la découverte progressive d'une peinture,  l'invitation de Michel Fraisset qui m'incita à visiter à Pertuis l'atelier de Don Jacques Ciccolini. L'exposition  réalisée en co-production avec l'Atelier Cézanne, en mars / avril 2011 est un très fort souvenir. Route de Vauvenargues, dans une ancienne bergerie, Raymond Galle et son lieu proche des Lamberts s'étaient joints à l'Atelier des Lauves et à la rue du Puits-Neuf. Ce fut l'exposition de L'Atelier du Paysage, un catalogue en garde mémoire.


Après quoi, pendant l'automne 2012, se profilèrent une douzaine de grands formats pour évoquer d'Une rive à l'autre (titre d'un vaste tableau exposé jusqu'au 21 décembre 2013 chez Arteum - musée d'art contemporain - Châteauneuf-le-rouge) un singulier vaisseau-fantôme, le passage parmi les arches et des câbles de l'ancien Pont de Pertuis, à présent remplacé par une autoroute à quatre voies. Pour ce mois de novembre 2013, plusieurs orientations et thématiques se dessinent. La falaise de Saint-Eucher est revisitée, on redécouvre les lieux de prédilection du peintre, les berges de la Durance, le Pont Mirabeau qui rejoint Manosque, des vues de la Sainte-Victoire avec un bloc entier qui pourrait tomber en contrepoint des franges bleues du barrage de Bimont, une chapelle érigée sur un promontoire, un Jour d'automne à Repentance, ou bien encore des maisons isolées dans la nuit du souvenir. Le cinq décembre 2013, pour le démarrage de l'ultime séquence de la rue du Puits-Neuf qui accueille le souvenir et les menus travaux d'Achille Emperaire, on découvrira un grand format qui associe le vieil ami de Cézanne et son portraitiste. Dans un autre contexte, Don Jacques Ciccolini disait que 

"la force de la peinture", c'est "de faire resurgir des images perdues qui nous regardent".



Don Jacques Ciccolini

Don Jacques Ciccolini, Les deux petites maisons du canal, huile sur toile, 54 cm x 73 cm, 2013.

Lire la suite...
 
"Achille et Paul au Jas de Bouffan", une lettre de Don Jacques Ciccolini Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Mercredi, 08 Janvier 2014 18:52

Don Jacques Ciccolini

Vers la fin de l'année 2012 nous avons évoqué la possibilité d'une exposition autour d'Achille Emperaire. A côté des travaux du peintre qu'il fallait rassembler, le projet de la galerie était de compléter l'hommage avec des réalisations d'artistes contemporains. Ce fut pour moi une sorte de défi. Assez nouveau et plutôt excitant. Dans ma pratique régulière de peintre, j'aborde très rarement ce grand sujet du portrait, je me concentre sur la question du paysage.


Je connaissais assez bien quelques oeuvres d'Achille Emperaire, entre autres le fameux Duel des deux mousquetaires. Pendant l'époque où j'étais étudiant à l'école des Beaux-Arts d'Aix-en-Provence, j'ai été gardien de nuit, une saison d'été au musée Granet. Je me souviens avoir écouté Louis Malbos, alors conservateur du musée, qui me racontait la vie misérable de ce peintre si peu reconnu. Le tableau que j'ai réalisé cet été est une huile sur toile. Un assez grand format, très précisément identique au portrait que Cézanne fit d'Achille, soit 2 x 1 m 22.

Avant de réaliser ce travail, il me fallait prendre en compte l'histoire de ce tableau. En 1866, Cézanne avait déjà réalisé dans le même fauteuil que celui d'Achille Emperaire un autre portrait, celui de son père. Les dimensions des deux tableaux sont pratiquement identiques, le dispositif et les couleurs sont semblables ; par contre, des enjeux bien différents singularisent ces deux oeuvres. Cézanne a peint un père sévère et distant, plongé dans la lecture de son journal "L'Evénement". On connait la relation difficile qui opposait ce père, autoritaire et bourgeois qui avait réussi dans la finance et ce fils qui voulait être artiste. Cézanne vivait sa dépendance financière comme quelque chose d'humiliant.
Lire la suite...
 
Article de Philippe Dagen, dans Le Monde, dimanche 5 janvier 2014, "Achille Emperaire dans l'ombre de Cézanne" Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Samedi, 04 Janvier 2014 16:09
Paysage d'Achille Emperaire
Achille Emperaire, Amazone dans les rochers, huile sur toile, 33, 5 cm x 26, 5 cm, collection particulière.


Dans le quotidien Le Monde, édition du dimanche 5 janvier 2014, sur ce lien,  un article de Philippe Dagen. 


emperaire dagen


 Achille Emperaire peintre, exposition jusqu'au 25 janvier 2014, à l'Atelier Cézanne, 9 avenue Paul Cézanne, Aix-en-Provence. Ouvert tous les jours sauf dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h. (tél. 04.42.21.06.53).

Catalogue Achille Emperaire peintre 1829-1898,  64 pages, disponible à l'Atelier Cézanne (prix 12 euros).

Le vendredi 17 janvier 2014, à 18 h 30, Conférence sur la vie et l'oeuvre d'Achille Emperaire par Michel Fraisset et Alain Paire dans le grand Salon de la Bastide du Jas de Bouffan, 17 route de Galice, Aix-en-Provence.

A propos d'Achille Emperaire, trois chroniques disponibles en podcast sur le site de Radio Zibeline.

10 janvier 2014, le site Le Monde.fr mentionnait l'exposition Achille Emperaire parmi les "raisons de sortir pendant ce week-end". 

 

 
Léon Claude Vénézia : "Passé simple : Photographies parisiennes 1960/ 1980" Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Mardi, 03 Décembre 2013 20:03
Claude_Venezia_01

 

Claude Vénézia était né en 1941, à Paris, dans le quartier de la Bastille. Jeudi 28 novembre 2013, au cimetière Saint-Pierre d'Aix-en-Provence, nous étions une centaine d'amis avec lui, pour son dernier voyage. Il y avait son épouse Colombe et son fils Thibaud, des musiciens ont joué à deux reprises de l'accordéon et du violon pour redire son amour de la musique. C'était une après-midi avec un beau soleil d'hiver. Il y avait de la tristesse, de l'amitié et du recueillement, ce fut un enterrement très émouvant. Sa tombe n'est pas loin de celle de Cézanne. Je n'ai presque rien changé à l'article que j'avais mis en ligne pour son exposition de mai 2012 . J'aime beaucoup le titre qu'il lui avait donnée, "Passé simple".

 

Claude Vénézia enseigna pendant dix ans la photographie à l'Ecole supérieure d'Art d'Aix-en-Provence. Autrefois piéton des rues de Paris, il a porté son regard sur les grands bouleversements urbains des années 60 et 70 du vingtième siècle, ainsi que sur le monde ouvrier et les marges sociales. Pour présenter ses photographies, on peut lui redonner la parole et recopier quelques-unes des pages du livre Le Paris de Léon Claude Vénézia (éd. du Réverbère/ Parimagine) dont il a rédigé la préface. Sur la page de garde, Claude se définit comme un autodidacte "influencé par la littérature et le cinéma. Il pratique un genre de photographie qui tient autant du reportage que de l'autobiographie".

Plus loin, page 5, Claude Vénézia écrit : "La photographie a surgi dans ma vie comme une évidence. Je ne possédais ni l'art de la parole ni l'aisance de l'écriture, pas plus que l'habileté de la main pour dessiner le monde. Mais je savais écouter et imaginer. Sensible aux infinies variations de la lumière, j'avais des yeux pour voir. Un camarade d'armée me céda un modeste appareil 24 x 36 avec lequel je fis immédiatement des portraits. Le résutat m'enthousiasma ; j'avais découvert l'objet capable de donner forme à ce que je ressentais. Et dire le monde sans passer par la parole".

Lire la suite...
 
Arteum-Châteauneuf-le-Rouge, pour tourner la page Imprimer Envoyer
1994-2013, les expositions de la galerie
Dimanche, 01 Décembre 2013 21:01

19 ans galerie alain paire

 

Pour accompagner la fermeture défintivie de la galerie fin décembre 2013, Christiane Courbon, Alain Paire et Pierre Vallauri présentent chez Arteum, musée d'art contemporain de Châteauneuf, à partir du mercredi 13 novembre ,une exposition qu'ils titrent 19 ans, galerie Alain Paire. Occasion pour rassembler des dessins, toiles, photographies et sculptures de Jean Amado, Vincent Bioulès, Jean-Pierre Blanche, Don Jacques Ciccolini, Jean-François Coadou, Yvan Daumas, Alain Fleischer, Sylvain Gérard, Georges Guye, Michel Houssin, Kamel Khélif, Florence Laude, Gabriel Laurin, Myriam Louvet-Paoli, Annick Pegouret, Serge Plagnol, Jean Pecoul, Louis Pons et Bram van Velde. D'autres indications sur ce lien du site d'Arteum.

Un catalogue de 56 pages est publié en cette occasion. La maquette de Gérard Rocherieux réunit des images des travaux de ces artistes ainsi que des témoignages de Gérard Allibert, Cyril Anton, Chris Chappey-Paire, Jacques Corrieu, Christiane Courbon, Michel Fraisset, Florence Laude, Alain Madeleine-Perdrillat, Juan Melo-Barbera, Annick Pegouret, Florian Rodari et Pierre Vallauri.

Arteum musée d'art contemporain, Le Château RN 7, 13790 Châteauneuf-le-Rouge, deuxième étage de l'Hôtel de Ville. Musée ouvert du mercredi au samedi de 14 h à 18 h. 
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 17

Gazette

1951 /1970 : les années aixoises de Georges Duby

Choses lues, choses vues | Lundi, 18 Mai 2015

News image

Georges Duby, photographie Jean Ely, années 1970. Il était né en octobre 1919. Après de brèves années d'enseignement vécues à Lyon et Besançon, Georges Duby fut nommé en octobre...

Lire plus

Arno Bertina, Jean-Marie Gleize, Frédéric Valabrègue, trois entretiens avec Radio-Zibeline

Choses lues, choses vues | Dimanche, 17 Mai 2015

News image

Arno Bertina au Mucem, photographie de Marc Voiry. Arno Bertina était invité à participer à l'émission d'Emmanuel LaurentinLe temps des archives au MUCEM, lors d'une rencontre imaginée par France-Culture...

Lire plus

Antonin Artaud, Walter Benjamin, André Breton, Germain Nouveau, Simone Weil, La Pietà de Pourrières, des films de huit minutes sur la chaîne Mativi-Marseille

Choses lues, choses vues | Mercredi, 13 Mai 2015

News image

  Une image de Germain Nouveau, poète et mendiant, 1851-1920. Six chroniques de sept ou huit minutes, réalisées avec François Mouren-Provensal, des films diffuséssur la chaîne Mativi-Marseille à propos du...

Lire plus

Une exposition de dessins de Goya à Londres

Choses lues, choses vues | Samedi, 2 Mai 2015

News image

Regozijo (Hilarité). Pinceau, encres noire et grise avec traces de craie rouge, 23,7 x 14,8 cm. New York, The Hispanic Society of America À Londres, à la Courtault Gallery,...

Lire plus

Pierrette Lazerges et Jean Simon, les libraires de Vents du Sud

Choses lues, choses vues | Vendredi, 1 Mai 2015

News image

Jean Simon en compagnie de Pierrette Lazerges à qui Bruno Etienne vient de remettre la croix de la Légion d'Honneur. Jeudi 25 juin 2015, 19 h 30, à la...

Lire plus

"Emportée" : Paule du Bouchet raconte Tina Jolas, compagne de René Char

Choses lues, choses vues | Lundi, 20 Avril 2015

News image

Une centaine de pages éditées en mars 2011 pour tenter de restituer"l'emportement" d'une passion amoureuse,"le flamboiementsoudainement terrible" qui modifia le cours de plusieurs existences. Le livre de Paule du...

Lire plus

Radio-Zibeline, chronique hebdomadaire

Choses lues, choses vues | Dimanche, 19 Avril 2015

News image

  En novembre 2013, au terme d'un premier enregistrement qu'on retrouve sur ce lien, Marc Voiry, le responsable de Web-Radio Zibeline, m'a demandé d'imaginer une chronique hebdomadaire. Durée de...

Lire plus

Chroniques et livres d'Alain Madeleine-Perdrillat

Choses lues, choses vues | Samedi, 18 Avril 2015

News image

Depuis juillet 2010 - un texte pour une exposition de Vincent Bioulès à Paris - Alain Madeleine-Perdrillat a confié au site de la galerie, 35 articles à propos de...

Lire plus

1967-1968 : Pierre Michon et l'Atelier Théâtral Riomois

Choses lues, choses vues | Vendredi, 17 Avril 2015

News image

Marcel Col, Pierre Michon et Bernard Maume, En attendant Godot, novembre 1969. Avant d'évoquer Pierre Michon et quelques-unes des silhouettes d'une troupe de théâtre amateur qui vaquait entre Riom et...

Lire plus

Jean-Christophe Bailly, Paule du Bouchet, Bounoure, Starobinski, Quignard, Bonnefoy. Articles parus dans le site Poezibao.

Choses lues, choses vues | Jeudi, 16 Avril 2015

News image

Thierry Bouchard, photographie du milieu des années soixante-dix (Archives familiales). 22 août 2008, Florence Trocmé avait immédiatement acquiescé à ma demande. Je voulais que soit partagée l'annonce de la...

Lire plus

"Le Bruit du Temps", éditeur-libraire, 66 rue du Cardinal-Lemoine

Choses lues, choses vues | Dimanche, 12 Avril 2015

News image

  Pour atteindre à Paris le n° 66 de la rue du Cardinal-Lemoine, il faut en partant de Jussieu gravir doucement une pente qui n'a rien de redoutable. Par...

Lire plus

L’exposition "Les Bas-fonds du baroque" au Petit Palais – musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Choses lues, choses vues | Samedi, 11 Avril 2015

News image

Valentin de Boulogne,Le Concert au bas-relief, vers 1620-1625, huile sur toile, 173 x 214 cm, Paris, musée du Louvre. Du 13 février au 15 avril 1974 fut présentée à...

Lire plus

Au Metropolitan Museum de New York, Hortense Fiquet, le modèle préféré de Cézanne

Paul Cézanne | Dimanche, 8 Février 2015

News image

Madame Cézanne aux hortensias, 1885, crayon et aquarelle, 30,5 x 46 cm, collection privée. Paul Cézanne rencontra Hortense Fiquet à Paris, au début de l'année 1869. La jeune femme...

Lire plus

Simone Weil à Marseille. 8, rue des Catalans : "L'écart et la présence".

Choses lues, choses vues | Jeudi, 5 Février 2015

News image

On trouve sur la chaine Mativi-Marseille, un petit film de sept minutes, sur ce lien,  à propos de Simone Weil à Marseille. Simone Weil et ses parents décidèrent de...

Lire plus

L'exposition Les Cahiers dessinés à la Halle Saint Pierre à Paris

Choses lues, choses vues | Jeudi, 5 Février 2015

News image

Frédéric Pajak, sans titre, encre de Chine sur papier, 29, 7 x 21 cm. 2014. Au pied des grands escaliers qui conduisent au Sacré-Cœur, la Halle Saint-Pierre, qui fut...

Lire plus